Des mots plein la citrouille, des idées qui fusent, le cerveau qui fume mais qui n’arrive plus à envoyer du bois comme il faudrait et mon corps qui fatigue.
Une citrouille bien pleine, peut-être bien faite mais bien pleine surtout.
Des mots, des émotions, des sentiments divers, partagés, parfois anecdotiques, parfois profonds.
Je pense à vous, à eux, à toi et à toi aussi… mais juste envie de penser un peu à moi. Besoin de couper les circuits, quelques jours, pas plus mais bon.
Relâcher la pression est plus que nécessaire.

Et puis revenir l’oeil conquérant, le cheveu fou, le coeur prêt à tout, encore et toujours.
Revenir comme Rocky, comme Rimbaud.

A ceux qui seront là, merci.

tumblr_n5uwfobfUF1qz6f9yo1_1280

Parfois, je me pose la question du karma, parfois.

Ce n’est pas toujours formulé avec ce temre précis mais je crois – et la science et Newton le prouvent aussi – que pour chaque action il existe une réaction égale et opposée.

Est-ce que vous y croyez ? Moi en bon auteur, je m’intéresse, je m’interroge et je fais vivre des trucs parfois insensés à mes personnages.
Sans ma vie de tous les jours, même si je ne veux pas toujours l’avouer, je crois qu’il y a toujours un retour de bâtons, enfin parfois, je l’espère même.

La leçon se répète jusqu’à ce qu’elle soit comprise, intégrée. Et y’en a un certain nombre qui répètent encore et encore les mêmes actions et ont les mêmes résultats.

Vous voyez, je me posais la question du karma… j’aime apprendre et j’essaie aussi d’apprendre bien évidemment de mes actes, de mes erreurs, de mes choix… dans l’espoir secret et intime de faire de moi quelqu’un de mieux, quelqu’un de bien en somme, un être plus ou moins accompli. Oh mais je commence à pérorer, faite gaffe !

J’essaie en tout cas d’être le plus conscient possible de ce que je fais parce qu’il y a obligatoirement une répercussion quelque part, chez quelqu’un, peut-être même sur vous qui me lisez. Who knows ?
Le karma, les potos, le karma.
Une pensée intime parmi d’autres. Out.

10517626_804572969575178_7861538296995327060_oComme un rendez-vous annuel depuis quelques années, me revoici sur le stand des éditions Les Alchimistes du Verbe à la 10e saison de la Fête du Livre à La Plaine sur Mer, en Loire-Atlantique. Souvenez-vous, c’était déjà là-bas l’an dernier que mon roman sur les Mayas L’enfant du Soleil avait remporté le 1er Prix "Coup de Coeur" sur le thème de l’Aventure !

Prêt à rencontrer les estivants, les amoureux des mots et de la plage (ce n’est pas incompatible !), à revoir certains auteurs.

Une excellente occasion de montrer au soleil et à tous mon petit dernier, le roman fantastique ALTER EGO. Ben oui, quoi ! Il sera là tout beau tout bronzé (comme moi, bien entendu) avec les autres comparses de ma bibliographie !

Amis de la Bretagne, amis lecteurs, amis promeneurs, si vous êytes dans le coin, passez donc me faire un petit coucou ! (Pour les autres, vous pouvez me saluer avec vos SMS ou vos mails, hein ! ^^)

t

Vous connaissez ce moment ? Celui où vous commandez à votre cerveau d’aller un peu loin, de travailler encore un tout petit peu, de finir ce qu’il a commencé.
Ce moment où votre corps commence – depuis quelques temps déjà – à montrer des signes de défaillance du style vertiges, maux de tête, crampes aux épaules et aux mains, envie de gerber même.
Peut-être est-ce ça le burn out… toujours est-il que je suis -tout est possible – victime de quelques uns de ces sympômes.
Bon,j’suis pas du genre à faire les choses à moitié alors du coup quand je m’engage dans un truc, je le termine, quitte à ce que cela me prenne du temps. Et comme ma caboche est très souvent en ébullition et qu’une idée en entraine une autre, je dépasse souvent mes limites. Mais on a rien sans rien, n’est-ce pas ?
Je suis quelqu’un d’obstiné, non têtu, il y a une différence.

En tout cas, je crois que cette fois-ci, je vais me prendre quelques jours off, mes premières vacances d’au moins 1 semaine, sans PC, ni Internet depuis… au moins 2006 je pense.
Ouep, à me lire, je crois que je suis légèrement un workaholic mais j’y peux rien, hein !!^^

Bon, c’est décidé, je termine les projets en cours et fin juillet, je me prends MA semaine.
Restez en contact, le Neil’s blog continue, j’ai encore 2 ou 3 choses à vous dire avant mon congé…

Ah oui, Bonne fête nationale, bon 14 juillet potos français !

Shana Tova 5774

Publié: juillet 11, 2014 dans Monde Scriboïque
Tags:,

Passais par là et s’est rendu compte que…
Bref, voulais juste souhaiter une magnifique fête Shana Tova  !

Paix sera peut-être le seul mot que je souhaiterais pour ce nouvel an 5774 !


Récemment, je suis allé au ciné et me suis laissé intrigué par le film The Two faces of January. Un film qui avait été écrit par celui qui avait concocté The Talented Mr Ripley (avec Matt Damon) et par le scénariste de Drive, bon, on pouvait s’attendre à quelque chose de sympa.
En plus, les acteurs principaux font partie de mes aficionados (Kirsten Dunst et Viggo Mortensen qui s’étaient déjà croisés sur le tournage de On the Road dont j’ai déjà parlé ici).

L’histoire : 1962. Un couple de touristes américains très élégants, le charismatique Chester MacFarland et sa jeune épouse Colette, arrive à Athènes. À l’Acropole, ils rencontrent Rydal, jeune guide américain parlant grec, arnaqueur de touristes à l’occasion. Séduit par la beauté de Colette et impressionné par la fortune de Chester, Rydal accepte sans hésiter leur invitation à dîner. Les McFarland se révèlent moins lisses qu’il n’y paraît : le luxe et leur raffinement cachent bien mal leur part d’ombre.

A dire vrai, je n esuis pas un adepte des thrillers. Il ya toujours ce rythme un peu long qui m’effraie, ce manque de rebondissement qui me rebute mais là, bien au contraire (même si j’y ai vu deux ou trois longueurs), je me suis fait surprendre. Le jeu de Viggo Mortensen est juste parfait, cet homme a un véritable charisme, c’est impressionnant et quand à cleui de Kirsten Dunst, il sonne juste, une femme tout en élégance, qui sait semer le trouble dna sses regards et ses silences.
J’ai découvert l’acteur Oscar Issac qui joue le guide arnaqueur (même si je l’avais aperçu dans Mensonges d’Etat avec Leonard diCaprio. Et je sais qu’il figurera dans le Star Wars VII…).

Oui, je me suis laissé piéger par ce faux rythme et cette intrigue qui se noue minute après minute et nous emmène dans des directions diverses mais ô combien alléchantes. Une lente descente aux enfers comme j’aime !

Le trailer :

Et un nouveau retour sur mon roman fantastique ALTER EGO qui est sorti fin mai…

Ca fait franchement du bien d’avoir des retours, surtout quand ils sont positifs alors du coup, j’en profite pour le partager..

Un grand merci à Thomas et au blog "L"univers de Laea".

Si vous aussi, vous avez des retours à faire sur une lecture d’un de mes livres, n’éhsitez pas et faites-moi signe !

A lire ICI.